vendredi 31 janvier 2014

Cuisine d'hiver, cuisines diverses


En ce moment, mes moyens sont très limités, que ce soit le temps que je peux passer en cuisine, que les lieux de fournitures pour mes matières premières (bye, bye mon marché, tu me manques!). Et pourtant j'ai des envies de nouveautés et de légèreté.

Voici quelques unes des nouvelles recettes que j'ai testées ces derniers jours et qui m'ont convaincue. Des préparations rapides, où certains ingrédients frais peuvent se substituer par des produits congelés de bonne qualité. J'espère qu'elles vous inspireront aussi!
Soupe à la courge butternut rôtie et au lait de coco
Poulet aigre-doux
Bouillon de cresson aux ravioles
Ragoût aux champignons
Blondie citron/noisettes



Mes commentaires sur ces recettes: 
¤ soupe à la courge butternut: le yaourt qu'il est possible d'ajouter casse le goût de la courge et masque celui de la coco. En faisait réchauffer la soupe le lendemain, j'ai supprimé le yaourt mais laissé un peu de chèvre et on sentait mieux les saveurs. Je trouve par contre que la courge était trop diluée. J'essaierais bien de refaire la soupe en utilisant de la crème de coco, avec moitié moins que ce qui est proposé ici (et sans le yaourt)
¤ poulet aigre doux: dans la recette on a des ananas égouttés, 2 cuillères à soupe de sucre et un verre d'eau. J'ai remplacé le sucre et le verre d'eau par le jus de la boîte d'ananas. Pourquoi ajouter du sucre raffiné quand on peut s'en passer ?
¤ ragoût aux champignons: j'ai réalisé la recette avec du sauté de dinde et en supprimant le vin. C'était parfait. 
¤ blondie: comme d'habitude, moitié moins de sucre qu'indiqué dans la recette. Et pas de blanc d’œuf dans le glaçage.  



Bon Appétit!




jeudi 30 janvier 2014

Petite déco murale au masking tape

Lorsque nous avons refait notre entrée, nous avons créé des éléments décoratifs en jouant sur les deux couleurs de peinture que nous avions sélectionnées.
Sur le petit pan de mur entre deux pièces nous avions réalisé un rectangle. Il était un peu baveux. Il était un peu vide. Bientôt 4 ans que je passe plusieurs fois par jours devant ce travail de peinture approximatif sans trop savoir qu'en faire.
Enfin, j'ai réalisé ma petite idée qui me trottait dans la tête.
 Un rouleau de masking tape, une paire de ciseaux, et une quinzaine de minutes plus tard, tada!
Vous aimez? Mon homme qui ne remarque jamais rien l'a vu dès qu'il est entré et adore.
Mission accomplie!

NB: avant le temps que nous avons en ce moment par chez nous, impossible de trouver un moment où la lumière rende hommage aux couleurs.

lundi 20 janvier 2014

[Livres] En cherchant Majorana, le physicien absolu

En ce moment je lis... beaucoup. Enfin beaucoup plus qu'à mon habitude. J'ai eu ces dernières semaines des vrais coups de cœur, peut-être parce que cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps d'engloutir autant de littérature, si vite.
J'ai la chance d'avoir une maman libraire, et donc à ne pas avoir à chercher quoi lire: "Maman, je veux lire quelque chose". Et hop, 4 bouquins aussi alléchants les uns que les autres apparaissent.
Ma participation aux Matchs de la rentrée littéraire m'a donnée envie de partager avec vous mes lectures, parce que ce ne sont pas forcément des livres que j'aurais choisis en allant à la bibliothèque ou chez un libraire.

Je commence donc cette nouvelle rubrique par "En Cherchant Majorana, le physicien absolu" d'Etienne Klein, qui m'a été offert à Noël et a reçu le meilleur livre Sciences 2013 par le magasine Lire.

Au vu de la distinction, vous imaginez déjà certainement que ce bouquin s'adresse à un certain public! Même si vous n'avez pas fait d'études scientifiques, le nom d'Einstein vous dit certainement quelque chose. Si vous avez suivi des cours de physique, peut-être que celui d'Heisenberg, de Schrödinger, de Fermi ou de Pauli vous semble familier.
Ettore Majorana était de la trempe de ces gens. Que dis-je, il était même certainement au-dessus d'eux. Il a conceptualisé et décrit la théorie de toutes les particules et anti-particules qui ont été mises en évidence ces dernières années, ou que les scientifiques s'évertuent à mettre en lumière à l'aide d'outils gigantesques comme le CERN à Genève.
Cet homme était un génie du début du XXème siècle. Mais sa carrière fut fulgurante car il disparaît en 1938, à l'âge de 32 ans, laissant derrière lui des notes quasiment prophétiques sur la physique atomique et sub-atomique.
Etienne Klein qui est un chercheur émérite du CEA, grand orateur et que je découvre ici comme un grand nouvelliste, retrace les éléments de la vie de Majorana, essayant de comprendre un homme à part, et essayant d'expliquer ce qui a pu le pousser à volontairement disparaître à un si jeune âge.

J'ai absolument adoré la manière dont ce roman est écrit. D'autant plus que l'auteur est un grand scientifique. En général, en science, les phrases sont concises, sans ambages. Ici, le récit est juste splendide.
J'ai beaucoup aimé le fait de découvrir ce physicien dont je n'avais jamais entendu parler et qui ferait rougir beaucoup de prix Nobel s'ils étaient encore là pour en parler.
Il n'y a pas de suspens, dès le début, on sait qu'Ettore va disparaître, mais on se passionne à découvrir les facettes de sa personnalité, l'aisance à démontrer les théories les plus compliquées. J'avoue qu'il a fallut que je dépoussière un peu mes connaissances en physique nucléaire et physique quantique, et donc c'est un peu dommage, car je pense que là par contre, il doit falloir avoir eu un certains parcours pour apprécier ce livre. A moins que justement, des non-scientifiques puissent aussi être passionnés par l'histoire sans nécessairement comprendre les détails de la physique derrière? Je vais me pencher sur les critiques pour déterminer si c'est bien le cas.

Toujours est-il que j'ai adoré, je suis immensément émerveillée par le talent du personnage ainsi que par l'auteur de ce roman.
J'espère que je vous aurai donné envie de découvrir ce bouquin!

A très bientôt pour des nouveaux livres, mais complètement différents!


En cherchant Majorana, par Etienne Klein (Editions des Equateurs)

dimanche 19 janvier 2014

Pour bien commencer l'année, une journée face au Mont Blanc

Chaque année, c'est un rituel, mes parents prennent RDV avec mon oncle et ma tante pour une journée à Combloux, face au Mont-Blanc (un peu en dessous de Megève)
En ce 1er Janvier, le Hamster et moi nous sommes joints à eux puisque nous étions dans les environs.
Une journée ensoleillée dans un cadre magnifique avec encore un tout petit peu de neige, suffisamment pour la luge en tous cas!!
Voici quelques images d'une bien belle journée

Meilleurs vœux pour la nouvelle année

Je ne suis pas très en avance, mais que cela ne m'empêche pas de vous souhaiter une merveilleuse année 2014.
Je vous souhaite beaucoup de bonheur à vous et à votre famille, la santé avant tout, et enfin beaucoup d'inspiration créative.
Je pense que vous devriez me revoir un peu plus souvent pour cette première moitié de l'année. Alors, patience, je vais m'y remettre!

Je profite de ce post pour partager avec vous la photo que j'ai choisie pour participer au concours de Nakin' pour les 4 ans de son blog. Bon anniversaire à elle, et si vous n'êtes encore jamais allés faire un tour sur son blog, cela devrait faire partie de vos bonnes résolutions de 2014.

A très vite!
Anne
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...