mardi 6 mars 2012

Bloggoblues


Il y a un an et demi, une grande aventure commençait pour moi, l'aventure de la vie. Alors même que les sciences ne l'avaient pas encore confirmé, mon corps lui le savait et a transmis à mon cerveau toutes ces petites choses qui font qu'on devient maman, qu'on se met à faire son nid douillet (j'aime bien l'expression anglaise, nesting).

A peine les hormones ont-elles commencées à devenir folles, qu'une irrésistible envie d'apprendre à tricoter m'a envahie. Ce fût un échec cuisant. Non, mon petit hamster n'aura pas, des mains de sa maman, tous ces jolis petits tricots qu'elle avait imaginés. La déception passée, je me suis ressaisie en me rappelant que je savais faire d'autres choses, et que si le tricot ce n'était pas mon truc, et bien je ferais avec.. ou plutôt sans.
Pendant des mois, j'ai imaginé la chambre de ma future progéniture dans les moindres détails. Puis quand il a fallut que je m'arrête de travailler pour ne pas risquer de voir pointer un hamster à qui il aurait manqué 3 mois de séjour au creux du ventre de sa maman, j'ai ressorti la machine à coudre, le cutter, le fil, les aiguilles et je me suis mise à bidouiller pour créer une ambiance cozy dans la chambre de mon hamster-to-be et aussi à bidouiller tout court, parce que quand la bidouille vous prend, vous ne pouvez plus vous arrêter (c'est comme les chamallows, les kilos en moins).
J'ai commencé à mettre mes petites bidouilles sur mon blog perso. Puis mes amies m'ont dit que ces posts leur donnait des idées, qu'elles en avaient parlé à leurs copines, qu'elles leur avaient montré certains trucs.
Du coup j'ai eu l'idée de créer un blog publique. En attendant le hamster est né, pour que les amies de mes amies puissent suivre mes modestes créations sans nécessairement connaître tous les détails de ma vie privée.
Puis le Hamster est arrivé (je vous passe tous les détails de toutes les émotions quand on devient maman ce n'est pas le sujet).
Puis mes petites créas se sont ralenties, puis mes bidouilles devenaient de plus en plus des copier-coller de ce qui se trame sur le net. Puis la vie a rattrapée les amies de mes amies qui ont remisé machines à coudre et pistolet à colle.

Aujourd'hui (enfin pas aujourd'hui, aujourd'hui) le Hamster a
soufflé ses 9 bougies. Non pas ses 9 ans, mais ses 9 mois.
Un an 1/2 que cette Grande Aventure a commencée. Je n'ai pas eu le babyblues, mais aujourd'hui j'ai le bloggoblues.


Mes articles ne sont plus à la hauteurs de ce qu'ils étaient. Les photos sont prises à la va-vite entre deux ampoules basse consommation et une ampoule 40 W parce que des fois on a beau être écolos, j'aime pas qu'on m'impose des trucs comme acheter des ampoules plus lourdes qu'un pack de lait.
Je n'ai plus le temps de déballer mon atirail de bidouilleuse aussi souvent que je le voudrais, et je ne peux plus non plus le laisser traîner des jours entiers sous peine de retrouver le Hamster avec le pistolet à colle dans la bouche, les papiers en confettis ou voir ma fameuse tomate à aiguilles voler à travers l'appartement.

Pourquoi s'acharner? La qualité de ce que je propose s'en ressent forcément. Du coup, j'ai décidé de laisser ce blog en pausinette pour le moment. Bien sûr je publierai les articles sur le SAL des saisons. Peut-être même que je passerai faire un tour de temps en temps.
Qui sait, le goût reviendra peut-être pour le prochain Hamster!
Je ne manquerai cependant pas de faire un tour sur tous les blogs merveilleux qui m'épatent et m'inspirent, et je vous laisserai un petit commentaire de temps en temps.

A bientôt



6 commentaires:

  1. Ca faisait un ptit moment que je n'étais pas venue sur ton blog. Dommage que tu l'arrêtes, mais en même temps comme je te comprends!!! Je cours aussi après le temps! J'ai la chance d'avoir une pause de 2h le midi ce qui me permets d'avancer sur mes bidouillages sans être dérangée par ma louloutte (qui est à la crèche la journée) et ça me laisse aussi du temps pour photographier (de jour!!!!) mais c'est sûr que tenir un blog prends du temps!!! A bientôt alors!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton petit mot, ça fait très plaisir. Je reviendrai, c'est sûr! En tous cas c'est vrai que ça doit être plaisant des grandes pauses déjeuner.
      A bientôt

      Supprimer
  2. Quel dommage, mais si tu en as besoin, tu as raison de faire une pause... tu reviendras peut être ici, un jour ou l'autre, pour continuer à nous montrer tes bidouilles.
    En attendant, profites un maximum de tes proches, et j'espère à bientot
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      a très bientôt, et bonne continuation de ton côté

      Supprimer
  3. Joli billet nostalgique quand même !

    RépondreSupprimer
  4. un chouia, y a des périodes comme ça

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...